Quel est le temps nécessaire pour laisser macérer son e-liquide ?

Le temps de repos d’un e-liquide, appelé également maturation ou steep, est indispensable dans la fabrication de ce dernier. Laisser reposer son e-liquide lui permet d’atteindre la maturation nécessaire afin de développer toutes les saveurs de ses arômes dans la base PG et VG. Beaucoup se posent la question sur le temps qu’il faut pour laisser reposer l’e-liquide. Dans cet article, nous allons répondre à cette question pour que vous puissiez tout connaître sur ce sujet.

Qu’est-ce que le steeping du e-liquide ?

Le mot steep veut dire faire macérer. Dans le monde des cigarettes électroniques, le steeping est le temps de repos qu’on laisse pour que l’e-liquide atteigne sa maturation dans la base d’arôme DIY pour pouvoir savourer ses goûts de façon optimale. Lorsqu’on fabrique son propre e-liquide, on mélange une base PG (propylène glycol) et VG (glycérine végétale), en plus d’un arôme DIY et des boosters pour la nicotine. La plupart de ces cas demandent un temps de maturation afin de laisser reposer son e-liquide et permettre aux arômes de macérer pour que tout le mélange soit harmonieux et qu’à la fin, vous aurez le goût que vous souhaitez, dans le cas contraire, il se peut que votre vape n’ait aucun goût, ce qui serait vraiment dommage.

Combien de temps faut-il pour laisser son e-liquide se reposer ?

Généralement, le temps de maturation nécessaire pour un e-liquide varie entre 48 heures à 2 semaines. Tout dépend du type d’arôme que vous avez utilisé, si ce dernier est épais, gourmand et sucré, alors il faut lui laisser un maximum de temps. Vous retrouvez le temps exact de maturation sur les fiches produits, vous devrez alors suivre exactement les indications pour avoir un résultat parfait. Toutefois, pour vous donner une idée sur le temps de chaque type, vous avez les e-liquides fruités, qui ont un temps de maturation d’environ 48 heures à 5 jours pour une base contenant un seul arôme et pour ceux qui sont mélangés, c’est une semaine au minium. Les e-liquides mentholés ont besoin de 48 heures à 7 jours et deux semaines pour un grand mélange. Concernant les e-liquides gourmands, c’est au moins deux semaines et ça va jusqu’à 3 avec un mélange complexe. Quant aux e-liquides tabac classiques, ils ont besoin de minimum 15 à 20 jours.

En effet, les arômes fruités et mentholés sont ceux qui prennent le moins de temps pour macérer. Lorsque vous faites des mélanges complexes, sachez tout de suite que le temps de repos va être beaucoup plus long. Ainsi, pour que chaque goût se développe correctement et afin d’arriver à les distinguer, il est essentiel de les laisser macérer un maximum de temps. D’une manière générale, il est conseillé de prévoir un temps de deux semaines avant de commencer à inhaler.

Quelles sont les différentes techniques de steep ?

Comme nous l’avons vu, le steep est le temps nécessaire pour laisser reposer le liquide de sa vape. Le principe de base pour cette démarche est la patience, car il suffit de mélanger ce qu’il faut et laisser reposer le temps qu’il faut pour avoir un goût à la hauteur de votre espérance, il n’y a pas de technique miraculeuse. Toutefois, il existe certaines méthodes de steep qui sont :

  • Le repose ;
  • Le breathing ;
  • Le bain-marie.

En effet, le steep repos est la méthode qui s’utilise le plus. Il s’agit de laisser reposer son e-liquide loin de la chaleur à une température ambiante et dans un endroit à l’abri de la lumière. Il est conseillé également de le secouer régulièrement pour avoir un mélange des plus homogènes. Quant au steep breathing, c’est le même principe que celui du repos, il faut laisser tout le mélange se reposer à l’abri de la chaleur et de la lumière, sauf qu’il faut enlever le couvercle du flacon, cette technique permet l’évaporation de certaines molécules comme l’alcool éthylique qui se trouve dans quelques arômes afin d’avoir un e-liquide de qualité. Néanmoins, il ne faut pas laisser le mélange à l’air libre trop longtemps pour ne pas oxyder la nicotine.

Enfin, le steep en bain-marie consiste à faire chauffer le mélange du e-liquide pour accélérer le processus de maturation. C’est une technique peu utilisée, mais qui peut parfois être utile. Elle s’utilise notamment lorsque l’e-liquide est épais et fort en VG, cela permet de fluidifier le contenu et faciliter le mélange. Cependant, il faut utiliser la bonne chaleur pour ne pas risquer de dégrader les saveurs, l’eau ne doit pas être bouillante.

Qui est concerné par le steep de son e-liquide ?

Le steeping est un processus qui concerne toutes les personnes qui fabriquent elles-mêmes leurs e-liquides à la maison. Au moment de réaliser le mélange adéquat et qui leur ressemblent, ces personnes sont obligées de laisser un temps de repos aux e-liquides pour qu’ils macèrent bien. Il existe également d’autres cas pour laisser steeper un e-liquide, il est donc possible de le faire au cas où le liquide ne sent rien, quand l’odeur n’a rien à voir avec l’étiquette, lorsque le liquide a un goût de carton ou de liquide vaisselle, ou bien si vous sentez une odeur d’alcool et aussi dans le cas où vous avez des e-liquides aux saveurs gourmandes et celles aux tabacs. Par contre, concernant les mono-arômes fruités et légers, il n’est pas nécessaire de les laisser macérer aussi longtemps.

Comment conserver ses e-liquides faits maison ?

Pour tous les e-liquides de cigarettes électroniques, il est recommandé de stocker ses flacons et bases DIY dans un endroit sec à une température ambiante et à l’abri de la lumière et la chaleur. Ensuite, il est important de bien fermer les flacons après utilisation afin d’éviter l’oxydation du contenu de façon prématurée. Il est également possible de conserver son e-liquide au frigo, seulement, il ne faut pas le laisser trop longtemps dans le réfrigérateur afin de ne pas dégrader le goût des arômes et se retrouver avec un e-liquide qui manque de goût. Il est important de suivre toutes les instructions et bien lire les fiches produits pour avoir un résultat optimal.