Pourquoi ma cigarette électronique me fait tousser ?

La cigarette électronique a redéfini le quotidien des personnes addicts à la nicotine, cette technologie a su se démarquer notamment grâce à son design qui attire de plus en plus de consommateurs, c’est devenu un accessoire très stylé que vous pouvez alimenter grâce aux différents consommables.

Toutefois, si vous l’utilisez et que vous remarquez que vous n’arrivez pas à vous adapter à ce dispositif, voire que vous toussez à chaque utilisation, ne vous inquiétez pas ! Car dans cette revue, nous allons tout vous expliquer, ainsi, on vous fera part de nos précieux conseils pour éviter les déconvenues.

Quelles sont les raisons de votre toux en vapotant ?

Beaucoup de personnes se sont retrouvées à tousser en vapotant, sans vraiment comprendre à quoi cela est dû. Si tel est votre cas, sachez que la majorité du temps, c’est à cause d’un mauvais réglage de votre e-cigarette. Toutefois, il se peut que vous n’utilisiez pas convenablement votre appareil.

Il s’agit-là des problèmes fréquents, mais de manière globale, les causes principales qui provoquent votre toux à chaque fois que vous vapotez sont les suivantes :

  • Votre e-liquide contient un pourcentage très élevé de nicotine ;
  • Votre e-liquide détient un proportionnément déséquilibré dans le dosage du propylène glycol ;
  • Il doit y avoir une incohérence entre votre cigarette électronique et le matériel que vous utilisez pour vapoter ;
  • Vous y allez trop fort lors de votre vapotage, vous ne le faites pas correctement ;
  • Ou enfin, vous n’arrivez pas à tolérer l’arôme de votre e-liquide.

Autrement dit, si vous observez attentivement votre appareil, vous remarquerez que c’est juste une histoire de proportionnément défectueux, car pour que tout fonctionne correctement avec votre vapoteuse électronique, vous devez équilibrer le dosage de votre e-liquide. Nous désignons par là surtout votre taux de nicotine ainsi que l’équilibre PG et VG qui constitue votre e-liquide.

Enfin, on vous conseille d’apprendre à vapoter correctement, vous devez apprendre à ne pas tout aspirer d’un coup, il vous faut patienter un peu, apprenez à prendre du plaisir avant de passer à une autre vape.

Comment choisir le bon dosage de nicotine pour éviter la toux ?

De toute évidence, l’ingrédient phare de votre e-liquide est bel et bien la nicotine, bien qu’il existe des e-liquides sans nicotine, mais ce n’est pas notre sujet. Dans cette partie, on se base sur le dosage de cette quantité qui est très importante, car trop en faire risque de vous faire tousser, idem si vous n’en mettez qu’un peu, cela ne va pas suffire à votre organisme et vous aurez ainsi tous les effets indésirables que lorsque vous arrêtez de fumer subitement, tels que des maux de tête ou des sensations d’inconfort et de tension.

Toutefois, afin de bien doser votre nicotine, vous devez savoir qu’en France par exemple, vous êtes restreint à ne pas dépasser les 20 mg/ml, or, afin d’avoir un chiffre approximatif de votre dosage, vous devez faire vos calculs en fonction du nombre de clopes que vous fumez en moyenne. Par exemple, optez pour un dosage de 18 mg/ml dans le cas où vous avez l’habitude de consommer au-delà de 30 clopes, ou bien prenez 11 mg/ml si vous êtes moins addict, c’est-à-dire que vous consommez en moyenne environ 20 jusqu’à 30 clopes.

Si vous décrémentez votre dosage de cette manière, vous obtiendrez ainsi un dosage idéal d’environ 8 mg/ml pour une dépendance qui varie, soit 15 clopes jusqu’à 20. À voir 4 Gm/ml, si vous prenez 5 de moins ou enfin 2 mg pour les personnes qui n’excèdent pas les dix clopes.

Toutefois, si vous vous sentez perdu avec tous ces chiffres, n’hésitez pas à lire le dosage sur votre paquet de cigarettes, ainsi, vous saurez lequel adapter à votre cas et voyez si vous arrivez à supporter ou non, changez ainsi votre flacon jusqu’à ce que vous vous l’adaptiez avec votre e-liquide.

Comment baisser la quantité de PG dans votre e-liquide ?

Faisant partie des ingrédients essentiels de votre e-liquide, le propylène glycol est l’ingrédient qui vous octroie de la vapeur, c’est pour cela que toute anomalie au niveau de ce dernier risque d’irriter votre gorge, en vous faisant tousser notamment dans le cas où il y en a plus que le dosage adéquat.

Pour vous éviter cela, on vous recommande de bien proportionner vos deux ingrédients majeurs, alias le Pg et le Vg, de façon équitable. Par ailleurs, si vous voulez rectifier votre e-liquide, vous pouvez ajouter petit à petit votre glycérine végétale, tout en testant si cela vous convient ou non et rajouter en fonction de votre ressenti.

On vous recommande de travailler avec le VG, notamment pour ses qualités qui contribuent à raffiner ainsi que densifier votre e-liquide. De cette façon, vous aurez moins de mal à supporter votre e-liquide contenant un taux élevé de PG.

Toutefois, ajoutez en toute délicatesse sans trop en faire votre liquide VG, car ce dernier peut influer sur le taux de nicotine de votre e-liquide, ainsi, vous perdrez toute l’efficacité de votre e-liquide si vous ne contrôlez pas votre dose.

Comment maîtriser le reste pour éviter de tousser en vapotant ?

Sachez qu’en optant pour des e-liquides qui contiennent un fort dosage en VG, cela peut également vous causer la toux. Généralement, cela arrive aux novices, c’est pourquoi on vous recommande d’aller d’un pas à un autre. Ainsi, lorsque vous souhaitez rééquilibrer seul votre PG disproportionné, veillez à ce que votre dosage de PG dépasse celui du VG.

Cependant, un hit trop élevé cause aussi la toux, ainsi que les maux de gorge. Vous pouvez vous allier avec le sel de nicotine pour surpasser un tel cas, car c’est l’aliment parfait qui contribue à baisser de façon significative votre taux de hit, vous allez immédiatement ressentir la différence.

Enfin, si vous n’arrivez pas à tolérer le propylène glycol présent dans votre e-liquide, vous pouvez vous acquitter des e-liquides qui contiennent du végétol, ce dernier peut parfaitement remplacer le propylène glycol de vos e-liquides, sans pour autant vous causer la toux.