Quand changer la résistance Zenith ?

Afin de garder votre cigarette électronique en bon état, il est important de prendre soin de chaque élément la composant. La résistance représente justement l’un des composants phares d’une e-cigarette. Dans le but de garantir une expérience de qualité le plus longtemps possible, il est conseillé de la changer à chaque fois que cette dernière commence à se détériorer. On vous explique dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur les résistances Zenith.

Quelle est la composition d’une résistance de cigarette électronique ?

La résistance est composée d’une enveloppe extérieure structurelle fabriquée le plus souvent en inox, d’une fibre conçue généralement en coton organique ou en céramique et enfin, on retrouve un ou plusieurs fils résistifs formant le coil. Vous trouverez également sur le marché des résistances avec des fils fabriquées en inox, en kanthal, ou encore en Nichrome qui correspondent au mode puissance. Il existe également des fils en nickel ou en titane qui s’adaptent en mode de vape en contrôle de température.

L’entrée d’air arrive par le dessous de la résistance, remontant ensuite au centre des coils. Après la chauffe du e-liquide, cette opération lui permettra de remonter sous forme de vapeur jusqu’au drip tip.

La résistance est le plus souvent directement vissée au niveau du clearomiseur. Il existe cependant quelques modèles où elle est enfichée et fixée à l’aide d’un joint torique. Cette méthode est aussi efficace que la solution du pas de vis, mais aussi plus facile à changer.

Enfin, vous pouvez trouver dans quelques résistances une mini grille qui se trouve en haut de la résistance. Sa principale mission est d’empêcher les projections de liquide déplaisantes de passer au travers du drip tip. Cette action n’est pas forcément due à un défaut de la résistance, mais est engendrée généralement pas une conjonction entre le coil et l’e-liquide.

Voici les principales raisons de projections de liquides :

  • Un coton saturé de liquide ;
  • Un réglage de puissance ou de batterie trop faible comparé à la valeur ohm de la résistance ;
  • Un ratio PG/VG non équilibré.

La résistance Zenith Innokin

La résistance Innokin Zenith est fabriquée par Innokin afin de compléter le clearomiser Zenith. Ces résistances assurent un résultat de saveur inégal et ont une durée de vie extrêmement intéressante. Voici ce que la marque propose :

  • Une résistance de 1.6 à pratiquer entre 10 et 14 watts, parfaite pour des combinaisons d’e-liquides aux sels de nicotine. Elle assure donc un rendu de saveur excellent ;
  • Une résistance de 0.8 à utiliser entre 15 et 18 W pour une cigarette électronique avec beaucoup de goûts et un peu plus chaude que la première ;
  • Une résistance plexus de 0.5 à utiliser entre 14 et 19 W pour une e-cigarette intense, idéale pour les expérimentés ;
  • Une résistance de 0.48, appelée Plex 3D, ce type permet de donner bien plus de volume de vapeur et d’intensifier les saveurs des e-liquides, à utiliser idéalement entre 13 à 16W.

Concernant la mise en service d’une nouvelle résistance, il est primordial de tremper le coton dans un peu de liquide et de le laisser ensuite la résistance s’envahir dans le liquide un court moment.

Pourquoi est-il nécessaire de changer la résistance de votre clearomiseur ?

Étant un élément très important de votre e-cigarette, la résistance doit faire face à des variations de températures très importantes. De ce fait, le fil résistif ainsi que le coton ont tendance à se dégrader au fil du temps.

Quand changer ma résistance ?

Il est important de changer la résistance de sa cigarette électronique chaque deux/trois semaines, surtout lorsque vous l’utilisez fréquemment. Généralement, lorsque cette dernière ne se change pas, votre e-cigarette devient beaucoup moins agréable et provoque même un arrière-goût de brûlé lors de la vaporisation. Ainsi, la fréquence de changement peut également changer d’une vape à une autre.

À quelle fréquence changer une résistance Zenith ?

Pour cette question, il n’y a pas vraiment de réponse bien définie puisque cela dépend de différents facteurs. Pour commencer, la conception de la résistance joue un rôle. Il existe, en effet, des composants de meilleure qualité que d’autres faisant durer plus longtemps les résistances. De plus, la fréquence de vapotage y est aussi pour quelque chose, ce qui est assez logique.

En outre, le ratio PG/VG peut également changer la donne. Plus ce ratio est composé de VG, plus la résistance est susceptible de se détériorer rapidement. En dehors des éléments cités plus haut, voici quelques paramètres qui peuvent jouer un rôle dans la fréquence de changement d’une résistance :

  • La puissance utilisée lors du vapotage ;
  • Le type d’e-liquide utilisé. Les liquides chargés en sucre ont tendance à abîmer plus rapidement une résistance.

En moyenne, on peut dire que la résistance doit être changée chaque 15 jours lorsque la vapoteuse est utilisée fréquemment.

Est-il nécessaire de nettoyer sa résistance pour la faire perdurer ?

Ici, la réponse est claire et nette. Une résistance de clearomiseur ne se nettoie pas puisqu’elle n’est généralement pas démontable. De plus, un nettoyage risque de complètement carboniser le coton, et là, il n’y a pas moyen de revenir en arrière pour arranger les choses. Ainsi, à part l’entretien, il n’y a pas de solution miracle pour la faire durer. Il ne vous restera donc plus qu’à vérifier son état à chaque fois et d’installer une résistance neuve lorsqu’il sera nécessaire de la changer.

Quels signes pour changer sa résistance ?

Il existe de nombreux signes vous indiquant qu’il est temps de changer votre résistance. Premièrement, cela peut se ressentir sur la saveur de l’e-liquide puisque dès que la résistance se détériore, il y a un petit goût de brûlé qui accompagne la vapeur. Il est également possible qu’il y ait de petites fuites de liquides par les entrées d’air vous indiquant le mauvais état de la résistance. Cependant, ce petit souci n’arrive pas uniquement suite à un problème au niveau de la résistance. En effet, il est possible que cela arrive dans le cas où vous n’utilisez pas votre vape pendant quelques jours. Ensuite, la couleur du liquide peut aussi vous avertir par rapport à l’état de la résistance. Dans le cas où cette dernière paraît trop foncée par rapport à son origine, cela veut dire que la résistance commence à s’abîmer. Enfin, il est possible d’effectuer une petite inspection visuelle pour voir si votre résistance est encore prête à être utilisée, ou si elle est complètement encrassée. Un fil noirci ainsi qu’un coton foncé indique évidemment que cette dernière est usée.