Conseil financement innovation : de quoi s’agit-il ?

La réalisation des travaux de recherche est une activité très importante. Néanmoins, le financement de ces recherches est une étape aussi essentielle. Les entreprises par exemple, sont accompagnées par des consultants professionnels dans le processus de l’innovation. Dans cet article nous allons voir c’est quoi l’innovation et quels sont les différents organismes de soutien à l’innovation.

Conseil financement innovation : qu’est-ce que l’innovation ?

Le terme d’innovation est mal vu ou interprété par les entreprises. En effet, il existe plusieurs entreprises qui font de l’innovation sans qu’elles le sachent. Par définition, l’innovation est considérée comme la mise en place d’un concept initiateur servant à créer de la valeur sur le marché d’une part et pour l’entreprise d’une autre part. L’innovation se dit par le fait :

  • Incrémentale : quand elle sert à améliorer un produit ou une technologie déjà existante,
  • De rupture : quand elle contribue à introduire un nouveau produit dans le marché, ou même une technologie ou une recherche.

L’innovation des entreprises peut avoir une touche sur les produits, les modèles de business, la logistique, les nouveaux procédés de production, seulement tout cela nécessite des investissements très importants. Le financement de ces innovations par les entreprises elles-mêmes peut les mettre dans des situations de crise et d’endettement. Pour ce, l’état facilite l’action par la mise en œuvre de plusieurs aides directes et indirectes afin de donner un soutien à ces entreprises. Il s’agit notamment :

  • Des aides fiscales.
  • Des subventions.
  • Des prêts.

L’accès à ces aides nécessite l’intervention des experts de financement qui facilitent la démarche.

Conseil financement innovation : quels sont les dispositifs qui permettent le financement de l’innovation ?

L’état a mis à la disposition des entreprises plusieurs aides fiscales afin de financer et d’encourager l’innovation. Parmi ces aides on trouve :

  • Le statut JEI : celui-ci permet de bénéficier des différentes rémunérations telles que : les assurances sociales, les allocations familiales, les exonérations de cotisations, etc.
  • Le rescrit fiscal : cette aide permet de qualifier les projets d’innovation d’éligibles. Elle est une demande qui doit être déposée au niveau de l’administration fiscale ou de la DRRT.
  • La valeur ajoutée d’ENNODEV : elle permet d’affecter l’éligibilité des projets lors d’une aide fiscale.
  • Le crédit d’impôt à l’innovation : afin de bénéficier de ce crédit il faut présenter un produit performant par rapport à celui qui circule sur le marché. Son aide atteint 20 % des dépenses avec un plafond de 400 000 euros.
  • Les bourses French Tech : ces aides concernent les nouvelles entreprises âgées d’au moins une année. Elles touchent les innovations du type de rupture avec une aide qui atteint 70 % avec un plafond qui varie entre 30 000 euros et 45 000 euros.

C'est par ici :

(No Ratings Yet)
Loading...